Système de traitement d'images MegaPipe

Système de traitement d'images MegaPipe Fonctions d'étalement du point

Fonctions d'étalement du point

Cette page décrit le service de la CFHTLS relatif aux fonctions d'étalement des points (FEP), comment on peut y recourir et la manière dont les FEP ont été élaborées. Il existe des FEP pour le champ profond et le champ large. Deux jeux de FEP ont été produits, le premier avec DAOphot et le second avec PSFex.

Accès au service

Le service FEP fournit des images timbre-poste avec étalement des points d'un lieu précis, sur une image donnée de la CFHTLS. Jusqu'à présent, ces images ont surtout servi à modéliser la luminosité superficielle de la galaxie en mode différé. Les URL ont la forme que voici:

  http://www.cadc-ccda.hia-iha.nrc-cnrc.gc.ca/cadcbin/megapipe/mkpsf.pl?image=[image.fits]&x=[x-pixel]&y=[y-pixel]

Ainsi, pour obtenir la FEP de l'image dans la bande g du champ W1-1-1 aux coordonnées x=12000 et y=8000, on utiliserait l'URL:

http://www.cadc-ccda.hia-iha.nrc-cnrc.gc.ca/cadcbin/megapipe/mkpsf.pl?image=W1-1-1.G.fits&x=12000&y=8000

Rappelez-vous que la plupart des navigateurs transforment le caractère (+) en espace ( ). Le code à employer pour le caractère "plus" est "%2B". Par exemple, l'URL du champ W1+1+1 sera:

http://www.cadc-ccda.hia-iha.nrc-cnrc.gc.ca/cadcbin/megapipe/mkpsf.pl?image=W1%2B1%2B1.G.fits&x=12000&y=8000

Habituellement, on préfère recourir à wget ou à curl plutôt qu'à un navigateur. En voici un exemple:

  wget -O W1-1-1.G.12000.8000.fits 'http://www.cadc-ccda.hia-iha.nrc-cnrc.gc.ca/cadcbin/megapipe/mkpsf.pl?image=W1-1-1.G.fitss&x=12000&y=8000'

Le service FEP fournit une image FEP produite avec DAOphot par défaut. Pour obtenir une image réalisée avec psfex, on ajoutera "&psfex=true" à l'URL. Exemple:

http://www.cadc-ccda.hia-iha.nrc-cnrc.gc.ca/cadcbin/megapipe/mkpsf.pl?image=W1-1-1.G.fits&x=12000&y=8000&psfex=true

Les FEP sont restituées sous forme d'images FITS de 31x31 pixels, la FEP étant appliquée au centre du pixel (16,16).

Il est possible de télécharger directement le fichier .psf produit par DAOphot en employant un URL semblable à celui-ci:

http://www.cadc-ccda.hia-iha.nrc-cnrc.gc.ca/data/pub/CFHTSG/W1-1-1.G.psf

ou de télécharger le fichier .psf produit par PSFex en utilisant un URL comme celui-ci:

http://www.cadc-ccda.hia-iha.nrc-cnrc.gc.ca/data/pub/CFHTSG/psfex.W1-1-1.G.psf

Génération des FEP

DAOphot:

Les FEP sont produites avec la version autonome de DAOphot. On se sert de SExtractor et de DAOphot pour choisir les étoiles FEP, puis on applique SExtractor à l'image. Pour identifier les étoiles, on compare la magnitude obtenue avec l'ouverture de 2 secondes d'arc à celle obtenue avec l'ouverture de 3 secondes d'arc. Avec ce paramètre, les étoiles forment un lieu bien défini. Les étoiles près d'un objet lumineux sont écartées. Par "près", on entend à moins de 40 pixels et par "lumineux", quatre magnitudes de plus que la luminosité de l'étoile concernée. Une deuxième liste d'étoiles FEP est dressée avec les routines find et pick. Seules les étoiles présentes à la fois dans la liste de SExtractor et celle de DAOphot sont retenues. On recourt alors à la routine psf de DAOphot pour produire la FEP.

On établit le gain et le bruit de sortie à partir du gain et du bruit efficaces. Le rayon d'ajustement correspond à 1.5 fois la largeur totale à mi-hauteur de l'image. Le rayon de la FEP est fixé à 15. On recourt à un modèle gaussien à deux variables assorti d'une table de corrections. La FEP peut fluctuer dans le champ avec des écarts de deuxième ordre.

On effectue deux passages. Après le premier passage, on examine l'image pour trouver les sources secondaires situées sur les côtés des étoiles FEP. Ces étoiles FEP sont retranchées de la liste et on recalcule la FEP avec un deuxième passage.

On produit des images diagnostiques uniquement composées d'images timbre-poste de l'étoile FEP, qu'on examine ensuite à l'oeil. Ces images comportent trois panneaux: l'étoile FEP originale et les résidus venant du premier et du deuxième passage. Chaque image de la CFHTLS donne deux images diagnostiques. Sur la première, les images timbre-poste de l'étoile FEP sont disposées d'après leur magnitude, soit de la plus grande à la plus faible luminosité; sur la seconde, les étoiles FEP sont organisées d'après leur emplacement approximatif sur l'image originale de la CFHTLS. On examine les images diagnostiques à l'oeil pour voir si les FEP résiduelles ne présentent pas un écart systématique par rapport à la magnitude et à l'emplacement.

PSFex compte beaucoup moins de paramètres à ajuster que DAOphot. La version 2.5.0 de SExtractor a été appliquée aux images pour permettre l'extraction de vignettes autour de chaque source. La version 3.9.1 de PSFex est ensuite appliquée au catalogue du LDAC (Leiden Data Analysis Center). La FEP varie avec les coordonnées x et y, comme un polynôme de troisième degré. Il n'y a pas échantillonnage excessif de la FEP. On trouvera le fichier de configuration de PSFex. Finalement, on examine les tracés de diagnostic de la largeur totale à mi-hauteur et de l'ellipticité ainsi que l'image résiduelle pour repérer les irrégularités.