Mises en garde

Mises en garde

Groupes manquants

Certains groupes ne sont pas disponibles dans l'archive MegaPipe. Il peut apparaître que si suffisamment de données ont été prises par le TCFH pour justifier l'empilement, aucun groupe n'a été réalisé avec MegaPipe. Les raisons possibles pour cela sont:

  • CADC n'a pas encore la version Elixir traité de certaines images. Actuellement, la CADC reçoit du TCFH les versions brutes de chaque image MegaCam. Les versions pré-traitées Elixir de chaque image CFHTLS sont également transférés. Pour les données non-CFHTLS, à l'heure actuelle, seuls quelques-uns images sont transférées de CFHT à CADC. TCFH est en train d'envoyer Elixir versions transformés de toutes les images MegaCam disponibles, ainsi les générations futures de MegaPipe contiennent plusieurs groupes.
  • Calibration photométrique peut ne pas être possible pour un groupe. Si le groupe ne réside pas dans le SDSS, ou si aucune des images dans un filtre a été prise sur une nuit photométrique (tel que déterminé par SkyProbe) ce filtre de ce groupe ne seront pas traitées.
  • Calibration astrométrique peut ne pas être possible pour un groupe. Le pipeline de calibration astrométrique dépend l'identification des sources compactes. S'il n'y a pas suffisamment de sources compactes visible dans l'image, il peut échouer. Alternativement, le pipeline de astrométrique peut être confondu si il ya trop de sources. Ces deux cas sont discutés dans les sections suivantes.

Champs encombrés

La calibration astrométrique dépend faire la correspondance catalogues observées pour aux catalogues de référence. Dans les champs encombrés, l'algorithme d'appariement peut devenir confus et mal identifier les sources dans certains cas. Cela provoque le pipeline astrométrique à faire l'échec. Lorsque cela se produit, les images qui en résultent ont des étoiles visibles enduits et doublés. Ces images ont été retirés de l'analyse.

Sources étendues

Plusieurs des outils compris dans MegaPipe (AstroGwyn, SExtractor, Swarp) ont été développé initialement pour une utilisation dans les champs de latitude galactique élevée. Ces champs contiennent un nombre modéré de sources compacts et isolés. Lorsque les mêmes outils sont appliqués d'autres champs, les résultats ne sont pas toujours optimales. C'est particulièrement vrai des champs contenant des sources étendues telles que des nébuleuses ou galaxies proches. Les nébuleuses qui contiennent peu de sources compactes ne peuvent pas être calibrés astrométriquement. D'autres champs contiennent suffisamment de sources pour la calibration astrométrique, mais des problèmes se posent au stade de Swarp. Si l'émission étendue varie peu à peu (comme dans une grande nébuleuse) le fond de soustraction de Swarp supprime l'émission étendue en même temps car il élimine le fond de ciel, laissant un champ vide. Si l'émission étendue a de fortes variations (comme le bras en spirale d'une galaxie voisine), la soustraction de fond Swarp peut produire des résultats étranges.

Ces problèmes touchent principalement les images prises dans le cadre du programme Starlight Hawaïenne, mais il ya quelques images de la science touchés aussi. Ils seront traités dans les futures versions de MegaPipe. En attendant, les utilisateurs doivent être conscients que certains soustraction de fond est en cours, ce qui peut affecter sources étendues.

Chevauchement de catalogues

Certains de ces groupes MegaPipe se chevauchent, en général par une petite marge, mais parfois de plus. Les catalogues des groupes en cheval seront doublés. C'est-à-dire, il y aura sources qui apparaissent dans deux catalogues différents. Ce fait est exploité à vérifier la photométrie (comme indiqué dans la section sur les vérifications internes du photometrie), mais peut être indésirable pour certains utilisateurs.